Bonne NouvellePhotographie

Arles 2012, terre française

Article publié le 04 Juil 2012 par damien

Vous ne savez pas quoi faire de votre été pluvieux et vous n’avez pas encore signé pour un job d’été en tant que serveur au Café de la Place de votre village ? Alors partez sans attendre en Arles, non pas pour ses arènes – enfin, vous pouvez toujours aller les voir – mais pour ses « Rencontres ». Ce festival annuel de photographie, qui se tient cette année du 2 juillet au 23 septembre, a été fondé en 1970 et est en effet devenu par la qualité de sa programmation et de ses expositions le creuset de la création contemporaine.

« Une école française », l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie, est ainsi à l’honneur de cette édition 2012 à l’occasion de son trentième anniversaire. Créée en marge de l’institution en 1982 sous l’impulsion de l’alternance et des grands projets culturels du Président Mitterrand, il s’agit de dresser pour ses trente ans le bilan des trajectoires prises par les 640 étudiants issus de l’école. Et si les Rencontres d’Arles se tournent cette année vers le passé, c’est pour mieux faire le pari de l’avenir et proposer un nouvel élan à la photographie. Car après tout, le grand oeuvre de l’Ecole est d’avoir su ériger sans dogmatisme artistique la photographie dans les rangs de l’art contemporain.

Aurore Valade - Il signore dei sentimento, série Ritratti, Torino, (Portraits, Turin), Italie, 2010

L’éclectisme des expositions proposées vient alors rappeler la richesse de la création française formée par une école entièrement dévouée à l’indépendance de ses artistes. Et s’il ne fallait citer qu’un nom, mentionnons alors en cette période post-électorale la figure de Sébastien Calvet. En couvrant la campagne présidentielle pour le journal Libération, son travail est ainsi belle occasion de revenir sur ce moment fort de politique, et de proposer un parcours singulier jusqu’au portait officiel du nouveau Président tant critiqué.

www.rencontres-arles.com

Mots-Clés : / / / /
Consulter d'autres articles
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *