Bonne Nouvelle

Todd Terje nous fait sourire dans le froid

Article publié le 21 Juin 2012 par geoffrey

Marius Solem Johanson est un drôle de garçon, qui improvise des pas de danse non moins tordus pour braver la froideur grisâtre de la banlieue d’Oslo, casque audio vissé sur le crâne et pull à strass multicolore. Dans son casque, le viral « Inspector Norse » de Todd Terje, compositeur electro et compagnon de route de Prins Thomas sur le label Smalltown Supersound. Un mec doué, Norvégien, qui a écumé discrètement les clubs du Vieux Continent pendant un paquet d’années avant de signer en début d’année un EP – It’s The Arps – dans lequel apparaît le fameux titre, qu’il rafraîchit aujourd’hui d’extraits tirés du court-métrage de Kristoffer Borgli, Whateverest follows Inspector Norse.
La vie du garçon – coincé chez lui à s’occuper d’un père en fin de route – est désespérante de tristesse. Elle est aussi drôlissime, surtout lorsqu’il sort se son labo, enguirlandé comme un joyeux drille et le visage marqué de deux bandes noires, semblables à celles que se dessinaient les types de la 101ème aéroportée avant de sauter sur la Normandie au début de l’été 44. Lui va juste faire une virée nocturne dans cette banlieue qui, avouons-le, sent un peu la merde. Un clip qui s’inscrit en grand dans la tradition de l’humour triste nordique, un peu à la Kaurismäki. C’est triste, c’est drôle, et on aime beaucoup ça.

 

Mots-Clés : / / / / / /
Consulter d'autres articles
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *